Le nouveau contrat d'objectifs du CNPF est signé

Le 07/02/2017

Signature du COP du CNPF 2017-2021 - © Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr

Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement, Antoine d’Amécourt, président du CNPF, et Claire HUBERT, directrice générale du CNPF ont signé le 2 février 2017 le nouveau contrat d'objectifs et de performance de l'établissement.

Ce contrat d'objectifs est la feuille de route du CNPF pour la période 2017-2021. Ses objectifs s’articulent autour du double défi du Programme national de la forêt et du bois : mobiliser plus de bois dans des conditions de gestion durable, tout en adaptant les forêts au changement climatique.

A l'issue de la cérémonie, Thomas Formery, ancien directeur général du CNPF, a reçu la médaille de chevalier de l'Ordre national du Mérite, qui lui a été remise par le ministre.

Ce contrat d'objectifs et de performance s’organise autour des 3 axes suivants :

  1. Améliorer la gestion durable en forêt privée pour mobiliser davantage de bois
    - en développant les documents de gestion durable au premier rang desquels le plan simple de gestion,
    - en favorisant tous types de regroupement, notamment grâce à l’outil GIEEF (groupement d’intérêt économique et environnemental forestier) qui permettra aux propriétaires forestiers d’assurer la gestion durable de leurs forêts de façon concertée, 
    - et en mobilisant les propriétaires dans une démarche dynamique de valorisation économique de leur forêt.
  2. Conduire le changement par l’innovation, le transfert des connaissances et le partenariat. Le CNPF réalise des activités de recherche appliquée et de développement au bénéfice de toute la forêt, il est moteur pour conseiller les forestiers dans leurs choix sylvicoles, notamment en matière d’adaptation au changement climatique.
    De même, l‘équilibre sylvo-cynégétique, la gestion des risques et des aléas, mais aussi la promotion des services écosystémiques (protection de l’eau et de la biodiversité, fixation du carbone, …) font parties intégrantes des missions du CNPF.
    Pour cela, il met au point des outils innovants et en assure la diffusion.
  3. Adapter le fonctionnement du CNPF : dans le cadre de la réforme territoriale, les élections des conseillers de ses délégations régionales, les Centres Régionaux de la Propriété Forestière (CRPF) auront lieu début 2017.
    La mise en place de 11 CRPF regroupés avec de nouveaux conseils constituera les fondations de cet édifice rénové.

Afin d’en faciliter la mise en œuvre, ce contrat d’objectifs sera décliné dès 2017 au travers d'un plan d’actions dans lequel chaque agent du CNPF sera impliqué pour participer à la réussite du contrat.

Mot-clé : CNPF