Agroforesterie

Associer sur une même parcelle « agriculture (cultures ou élevage) » et « production de bois » est une pratique traditionnelle ou moderne utilisée dans de nombreux pays du monde :

-      l’agroforesterie intra parcellaire consiste à réaliser une plantation ligneuse à densité définitive sur une parcelle cultivée ou une prairie pâturée. Dans le contexte actuel de la promotion d’une agriculture moins polluante et plus en accord avec les attentes de la société, l’arbre forestier planté en champ a un rôle technico-économique et écologique important à jouer dans la phase actuelle de transition du modèle de production agro-industriel vers l’agroécologie ;

-      le sylvopastoralisme est un mode particulier de gestion agroforestière qui concilie objectifs forestiers et pastoraux. Cette pratique d'élevage consiste à faire pâturer des animaux en forêt, pour profiter des ressources fourragères situées sous les arbres. Parallèlement, des interventions sylvicoles peuvent concourir à la mise en valeur des arbres et permettent une production de bois.

Les complémentarités mises en œuvre dans ces deux types d’aménagement représentent, dans certains territoires ruraux, des enjeux importants pour conforter les activités socio-économiques locales, préserver l’environnement et les paysages, et contribuer à la protection contre les risques naturels. Fort de son expertise reconnue en matière de gestion de l’arbre, le CNPF-IDF a vocation à multiplier les partenariats avec les acteurs du monde agricole.

Philippe VAN LERBERGHE, Grégory SAJDAK

Actions et partenariats

Projet européen Agforward (Agroforestry that will advance rural development, 2014-17)

-      Contribuer à la création de réseaux de R&D participatifs d’agriculteurs du Sud-Ouest de la France œuvrant en systèmes agroforestiers à fort potentiel de production de bois.

-      Évaluer les apports de l’arbre comme source de bois de construction pour les bâtiments d’élevage, de bois énergie, de copeaux de bois pour la litière des bovins/ovins.

-      Concevoir des guides techniques visant à promouvoir des pratiques agroforestières économiques.

-      Partenaires : APCA, Afaf, Acta.

 

Casdar Arbele (L’arbre dans les exploitations d’élevage herbivore : fonctions et usages multiples, 2014-18)

-      Contribuer à l’état des lieux des pratiques agroforestières, des besoins et des attentes des éleveurs, des décideurs et des structures d’accompagnement.

-      Évaluer les apports de l’arbre pour l’élevage comme source de bois de construction pour les bâtiments d’élevage, de bois énergie, de copeaux de bois pour la litière des bovins/ovins.

-      Étudier les modes d’implantation et de conduite des boisements agroforestiers et estimer les potentiels de production de bois d’œuvre sur prairie pâturée.

-      Contribuer à la création de sites pilotes de sensibilisation et de démonstration, à la conception d’outils de vulgarisation (fiches techniques, vidéos).

-      Partenaires : Idele, Afaf, AGROOF, CRPF Languedoc-Roussillon, Nord-Picardie et Auvergne, Mission Haies Auvergne, APCA et FN CUMA.

 

RMT Agroforesteries (Réintégrer l’arbre comme facteur de production durable dans les systèmes d’exploitations agricoles, 2014-16)

-      Inventorier les parcelles agroforestières, décrire les systèmes et leurs modes de gestion.

-      Effectuer un bilan technico-économique des parcelles d’expérimentation.

-      Réaliser des synthèses bibliographiques sur les résultats des travaux de R&D.

-      Créer des outils destinés aux porteurs de projet pour choisir et mettre en place leur système agroforestier.

-      Partenaires : CA Loir-et-Cher, Hérault, Bourgogne, Inra, Bergerie nationale, Afaf et AGROOF.