ARCHI - Méthode d'analyse architecturale des arbres

L’année 2015 a principalement été consacrée aux formations professionnelles et à la rédaction d’un ouvrage de synthèse sur la biologie de l’arbre, deux moyens de faire connaître et de déployer la méthode ARCHI auprès des professionnels.

Christophe DRENOU

Actions et partenariats

Manuel sur la biologie des arbres

Sur la base d’un recensement des idées reçues sur l’arbre, en particulier en matière de diagnostic physiologique, une synthèse bibliographique a été entreprise afin de mettre à la portée des professionnels les résultats de la recherche scientifique. Après la constitution d’un comité de pilotage, les actions suivantes ont été menées : bibliographie, consultations de spécialistes (Inra, CNRS, universités…), écriture, relecture, illustration et mise en page.

 

Partenariat avec le DSF, le Cirad et l’Inra de Nancy

Les notateurs permanents du DSF ainsi que des Correspondants Observateurs (CO) ont commencé à noter un ensemble de placettes issues du réseau systématique DSF, des programmes Dryade et Reinfforce. Les essences concernées sont les chênes (pédonculés, sessiles et pubescents), sapins et douglas. En parallèle, 151 arbres ont été sélectionnés en vue d’une étude dendrochronologique prévue en 2016.

 

Partenariat avec le Cirad

Etude de plusieurs peuplements de hêtres dépérissants, première étape de la réalisation d’une nouvelle clé ARCHI. Contribution à la réalisation d’une application informatique.

 
Partenariat avec Forespir, l’ONF, les CRPF, les Espagnols (CTFC, CPF…) et Andorre

Montage d’un projet Interreg Poctefa de part et d’autre des Pyrénées sur le thème du changement climatique et comprenant un volet dédié au développement de la méthode ARCHI. Réponse en mai 2016.

 
Partenariat avec les CRPF et l’ONF

Préparation de 3 formations ARCHI inscrites au catalogue IDF (sapin pectiné dans l’Aude, douglas dans le Tarn et chênes pédonculés et sessiles dans le Lot). Abattage d’un arbre pour chaque formation.

 

Résultats et perspectives

-      1 formation ARCHI-arbres d’ornement pour l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles (5 et 6 mars, 20 participants) ;

-      1 formation ARCHI-arbres remarquables pour l’association Arbres et paysages d’Autan (9 et 12 juin, 16 participants) ;

-      1 formation ARCHI-Douglas inscrite au catalogue IDF (30 septembre et 1er octobre, 20 participants) ;

-      1 conférence ARCHI-arbres d’ornement à Milan, Italie (21 octobre, 250 participants) ;

-      1 formation ARCHI-sapin inscrite au catalogue IDF (4 et 5 novembre, 22 participants) ;

-      1 formation ARCHI-chênes pédonculé et sessile inscrite au catalogue IDF (2 et 3 décembre, 21 participants).

La première version d’une application informatique pour smartphone androïde a été réalisée. Elle facilite l’utilisation des clés ARCHI sur le terrain, enregistre l’historique des données et donne les pourcentages de chaque type ARCHI diagnostiqué. Son utilisation est pour l’instant limitée aux notateurs du DSF (permanents et CO).

La première version d’une clé ARCHI pour le hêtre a été conçue. Elle est en cours de test.

L’édition du manuel « Les idées reçues sur l’arbre » est prévue en 2016.