Les activités de l'IDF en 2015

En 2015, une réflexion de fond sur les orientations stratégiques du CNPF a été menée en vue de la préparation de son prochain contrat d’objectifs. Les activités de R&D font partie des 2 orientations stratégiques principales du CNPF. En effet, la Recherche Développement permet d’alimenter les activités de formation, de conseils et de vulgarisation envers les propriétaires forestiers, et de concevoir des outils utiles aux gestionnaires.

Aujourd’hui, les activités de R&D dépendent de l’axe 3 du contrat d’objectifs et de performance et occupent l'équivalent de 50 emplois, soit 11% des effectifs du CNPF, qui se répartissent équitablement entre le service recherche et développement innovation (RDI) IDF et les CRPF. Ces 50 ETP représentent 11% des effectifs du CNPF.

De plus, les personnels de l’IDF, sur certains thèmes techniques, animent des réseaux de correspondants des centres régionaux : adaptation des forêts au changement climatique, carbone, forêt et eau, biodiversité, outils de gestion, …

Les activités de recherche développement s’appuient sur le pôle d’expérimentation regroupant les correspondants des centres régionaux animé par le service d’expérimentation de l’IDF, avec la gestion de plus de 4 000 références répertoriées dans un système de gestion de base de données Ilex.

Points forts de l'année 2015

L’IDF a participé à l’élaboration des propositions du groupe de travail 4 consacré à la RDI du Plan National Forêt Bois.

En décembre 2015, l’IDF a été sollicité pour faire partie de la mission "Recherche et Innovation Forêt Bois 2025", en collaboration avec Allenvi/Inra/Irstea, le FCBA et la CDC, qui a remis ses propositions le 9 Mai 2016.

A l’occasion de la Cop21, l’IDF a participé à plusieurs manifestations, colloque, table ronde, au Bourget et au Grand Palais. Le message principal était de montrer le rôle de la forêt et du bois comme outil d’atténuation du changement climatique. Pour que ce rôle soit rempli, il faut se préoccuper de l’adaptation de ces forêts au changement climatique.

RISQUES

  • Lancement de l’appel à projets du RMT Aforce qui a permis de sélectionner 6 projets sur les modèles sylvoclimatiques, le choix des essences exotiques, et sur l’évaluation des risques.
    Un nouvel appel à projets a été lancé début 2016.
    Le Labex ARBRE abonde financièrement ces appels à projets.
  • Sur la santé des forêts, le projet DOLAR sur les bandes rouges du pin laricio a démarré. Suite aux dégâts de sécheresse de l’été 2015, l’IDF a participé à son évaluation en collaboration avec le DSF et les organismes économiques.
  • Poursuite des études sur la vigilance climatique avec les tests de "BioClimSol" sur plusieurs essences.

SYLVICULTURE

  • Le tome 3 des résineux a été publié, consacré à l’économie et la qualité du bois des résineux.
  • Bilan des expérimentations et des productions écrites par le CNPF sur le douglas, afin de mieux coordonner et harmoniser les conseils de sylvicultures.
  • Création d’un groupe CNPF pour évaluer l’intérêt des modèles de croissance disponibles sur la plateforme Capsis.
  • Collaboration entre le DSF, le Cirad et le CNPF pour l’extension du diagnostic « Archi » sur plusieurs essences et formation des correspondants observateurs.

MATERIEL VEGETAL

  • A partir de travaux réalisés en région Poitou-Charentes, repérage de peuplements de chêne pubescent dans la France entière, en vue de créer une ressource génétique identifiée, testée. Cette action est menée en collaboration avec d’autres organismes de recherche et de gestion.
  • Poursuite de la création de la collection française de robinier, avec un projet de verger à graines en 2016.

ECONOMIE

  • Diffusion des chiffres clés de la forêt privée, et constitution d’une base de données économiques actualisées.
  • Diffusion du livre « Forêt et carbone » qui clôture le projet « Carbofop » sur la valorisation du carbone forestier.
    Les projets carbone se poursuivent avec 2 opportunités concernant la labellisation des projets carbone : « Life CO2 » et « Vocal ».
  • Développement du poste d’interface Inra/IDF sur la modélisation du stockage de carbone dans des itinéraires d’adaptation au changement climatique.
  • Concernant les projets sur l’eau, suite à la clôture du projet « Eau+For », il est prévu une orientation des travaux autour des relations sur la quantité d’eau nécessaire aux sylvicultures.
  • Réalisation de l’enquête 2015 du « Resofop », qui permet de mettre en évidence les conditions du consentement à couper le bois, mais aussi à gérer la forêt.

BIODIVERSITE

  • Poursuite des activités de valorisation de l’Indice de Biodiversité Potentielle "IBP".
  • Formation des personnels de l’IGN sur l’état de conservation des habitats forestiers.

VALORISATION

  • Diffusion du tome 3 sur l’économie et la qualité des bois des résineux.
  • Rénovation du site internet foretpriveefrancaise.com et du site cnpf.fr