Chiffres clés de la forêt privée

Jusqu'à présent, les CRPF se basaient sur les données de la DGFIP (austrasie) et de l’IFN pour appréhender la place de la forêt privée au niveau régional ou départemental. Cette référence, basée sur la nature de culture des parcelles cadastrées bois induisait des erreurs de calcul notables. Il était par exemple aisé de constater que la somme des surfaces des parcelles cadastrées en nature de Bois, était bien inférieure à la surface forestière privée annoncée par l’IFN.

De même, dans les données de l’IFN dans sa première version, la surface en forêt privée intégrait toutes les forêts publiques non soumises au régime forestier qui occupent une place importante au niveau de certaines zones.

Cette nouvelle analyse est le résultat d’un traitement SIG, à partir du croisement des données vectorielles du cadastre et de la couche vectorielle de l’Inventaire Forestier National (IGN IFN V.2). La surface forestière prend en compte les forêts denses, les forêts ouvertes et les garrigues ou maquis non boisés et landes qui sont en grande majorité devenus des espaces à vocation forestière.


Il est à noter que le cadastre n'est que partiellement vectorisé dans Var, les données n'y sont donc pas disponibles. Les chiffres-clés pour le 84 et le 06 seront bientôt mises en ligne.

À télécharger :