Les dossiers du conseil : Que faire des rémanents de coupe ?

Les rémanents forestiers sont les bois qui n’ont pas de valeur marchande laissés sur le terrain après une exploitation forestière.
Actuellement, le public et même de nombreux propriétaires forestiers exigent le broyage de ces rémanents pour faire « propre » et sous le prétexte de la prévention contre les incendies de forêt.

A contrario, les rémanents sont de plus en plus considérés comme utiles pour l’écosystème forestier, leur décomposition sur place enrichit des sols souvent pauvres.
Le conseil d’administration a adopté une ligne de conduite et a émis les recommandations suivantes :

  • Eviter l’exportation des rémanents et réserver l’exploitation d’arbres entier aux sols assez riches.
  • Eviter la mise en andains des rémanents, sauf nécessité, et dans ce cas si possible les broyer.
  • Eviter à tout prix le brûlage.
  • N’effectuer le broyage que lorsqu’il est nécessaire (obligations légales de débroussaillement ou usages spécifiques des propriétaires) et penser qu’il n’est pas nécessaire de « tout » broyer.
  • Dans tous les autres cas, laissez les rémanents répartis sur le sol, en exigeant un démantèlement des houppiers ou en cas d’éclaircie résineuse, mettre en place des cloisonnements.

À télécharger :