Depuis mi-juillet, de grands incendies ont déjà touché des milliers d'hectares de forêts dans de nombreuses régions en France. Le CNPF témoigne de son soutien aux femmes et aux hommes qui luttent pied-à-pied contre le feu : sapeurs-pompiers, équipes de la sécurité civile et de la gendarmerie, bénévoles de la DFCI, élus locaux, entreprises forestières, administrations… L'établissement est solidaire des sylviculteurs touchés par ces sinistres et des habitants des territoires concernés.
Une fois les feux maitrisés, le CNPF est ensuite présent pour aider les sylviculteurs à restaurer leur forêt et à en assurer la régénération.

Rappelez-vous : chacun est acteur de la prévention pour éviter de telles catastrophes…

En région

Nouvelle-Aquitaine :
Depuis le début des grands incendies en Gironde le 12 juillet dernier, le bilan est lourd : 7000 hectares ont brûlés autour de la Teste-de-Buch (forêt usagère majoritairement) et près de 14000 hectares à Landiras (en quasi-totalité de la forêt privée très morcelée). D'importants moyens, venus de toute la France, ont permis de maîtriser la situation après de nombreux jours de lutte. Le périmètre de l'incendie de Landiras reste sous haute surveillance pour éviter les reprises de feu.

Provence-Alpes-Côte d'Azur :
Jeudi 14 juillet 2022, un feu s'est déclaré dans le massif de la Montagnette entre Tarascon et Graveson, à la limite des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse. 1620 hectares de végétation ont été brûlés, à proximité de l’abbaye de Frigolet qui a pu être préservée. Au vu des premiers chiffres, près de 70 % des forêts touchées sont privées. 350 hectares ont également brûlés dans les Alpes-de-Haute-Provence à proximité de Castellane.

Bretagne - Pays de la Loire :
Un incendie a parcouru 1700 hectares sur les monts d'Arrée, principalement des landes mais également quelques secteurs boisés. Un autre incendie, actuellement sous contrôle, a brûlé 330 ha de forêts au sud du Mans (Sarthe), dont une zone avait déjà été touchée par un incendie il y a une quinzaine d'années.

Auvergne-Rhône-Alpes :
Un feu a parcouru environ 1200 ha en Ardèche dans les environs d'Aubenas (communes de Lussas, Villedieu, Voguë…), essentiellement en forêt privée. Le feu est maitrisé à ce jour grâce aux bombardier d'eau et sous surveillance actuellement par les pompiers. Les milieux touchés sont principalement des garrigue, des peuplements de chênes verts et blancs, et des buis déjà atteints par la pyrale.

Occitanie :
L'incendie dans l'Hérault a pris son origine avec 2 départs de feux à 30 minutes d'écart, qui se sont rejoints pour ne faire qu'un. 1000 ha ont été parcourus par le feu, attisé par un vent fort dans une garrigue basse, avec des chênes verts épars, et des pins d'Alep, sur les communes de Gignac, St Beauzille, Aumelas, St Paul et Valmalle. Un site Natura 2000 est concerné. 650 pompiers ont été mobilisés, deux canadairs ont pu intervenir rapidement, avec des enjeux forts autour de l'A750, la zone urbanisée de l'Ouest de Montpellier et une ligne électrique à très haute tension. Un autre incendie a parcouru 200 ha dans l'Aude, en limite de l'Hérault.