Chêne pubescent en automne - Photo Gilles Bossuet - CRPF PACA © CNPF (jpeg - 72 Ko)

Chêne pubescent - Projet CONQueTh

Pour adapter les chênaies de la moitié nord du pays aux risques liés au changement climatique, et pour assurer ainsi l’approvisionnement de toute une filière, il faut envisager l’introduction progressive d’espèces plus résistantes.

Parmi les chênes thermophiles, le chêne pubescent, proche botaniquement du sessile et du pédonculé, est un candidat sérieux.

D’autant qu’en conditions stationnelles favorables, les qualités de son bois semblent très proches de celles du chêne pédonculé.

Les objectifs du projet CONQueTh

Le projet s'intéresse à la Capacité d’Occupation du Nord par les Quercus Thermophiles. Il se propose, dans les régions concernées :

  1. de rechercher les liens éventuels entre l’évolution du climat et celle de la ressource en chênes sessile, pédonculé et pubescent,
  2. de préparer l’installation d’un réseau trans-régional d’expérimentations visant à évaluer les impacts de techniques sylvicoles sur la croissance et/ou l’implantation du chêne pubescent, 
  3. de repérer des peuplements source de graines et d’organiser leur évaluation pour aider aux choix des provenances à privilégier en plantation,
  4. d’établir la table de séchage du bois de pubescent,
  5. et de créer et d’utiliser des outils pédagogiques destinés à la sensibilisation ainsi qu’à la formation d’un large public. 

Le projet se déroule de novembre 2017 à fin avril 2021. 


Localisation du projet CONQueTh

Localisation du projet CONQueTh (png - 19 Ko)

Les actions proposées dans le cadre du projet concernent plusieurs régions de la moitié nord du pays, zone comptabilisant plus de 2 millions d’hectares de chênaies et regroupant la majorité des chênaies à haute valeur ajoutée du pays.

Les anciennes régions Pays de la Loire, Poitou-Charentes, Centre, Ile de France, Normandie et Bourgogne, qui disposent d’une ressource en chêne pubescent (IGN, 2011) et qui se situent en limite nord de son aire de distribution, sont particulièrement impliquées.

Les actions menées dans le cadre du projet sont bien sûr susceptibles d’intéresser d’autres régions.


Suivi du projet - Bilans et documents généraux

 

À télécharger :


Volet 1 - Rôle du climat dans l’évolution de la ressource en chênes sur la zone d’étude

À télécharger :


Volet 2 - Séchage industriel du bois de chêne pubescent

À télécharger :


Volet 3 - Cadrage des expérimentations d’itinéraires sylvicoles favorisant le chêne pubescent

Essai de détourage sur chêne pubescent. Photo Jérôme Rosa © CNPF (jpg - 160 Ko)

Essai de détourage sur chêne pubescent

Pour adapter les chênaies existantes au changement climatique, il s'agit soit de favoriser le chêne pubescent lorsqu'il est déjà présent, soit de l'introduire sur les terrains favorables.

Différents itinéraires sylvicoles doivent être testés pour en évaluer les atouts, contraintes et performances techniques, économiques et environnementales à moyen et long termes.

Afin d'organiser au mieux la mise en place d'un réseau expérimental structuré, des protocoles d'installation de peuplement et de suivi de détourage ont été mis en place.

Ils sont mis à disposition, pour multiplier les essais et faciliter la comparaison des résultats.

À télécharger :


Volet 4 - Approvisionnement en chêne pubescent de la filière graines et plants

Observation d'un plant de chêne pubescent après la mise en terre. Photo Sylvain Gaudin © CNPF (jpg - 341 Ko)

Plantation de chêne pubescent

Actuellement, très peu de plantations de chênes pubescents sont réalisées en France : 30 à 40 000 plants vendus annuellement en France ces 10 dernières années, issus essentiellement des 3 régions de provenances du sud de la France et destinés très majoritairement à la trufficulture.

Dans l’hypothèse où l’introduction de plants de chêne pubescent dans les chênaies de la moitié nord du pays serait une des solutions à leur adaptation au changement climatique, il convient dès à présent d’anticiper une augmentation de la demande en matériel forestier de reproduction et de se donner les moyens d’élaborer collectivement les conseils à donner aux forestiers de ces régions.

Pour cela, des peuplements sources de graines ont été recherchés dans la moitié Nord de la France, puis une production de plants mises en place. En parallèle, des plantations comparatives de provenances sont suivies.

À télécharger :


Volet 5 - Outils pédagogiques : vidéos et fiches pratiques

Playlist CONQueTh YouTube (jpg - 46 Ko)
Fiche CONQueTh (jpg - 128 Ko)

Des outils pédagogiques ont été réalisés et sont diffusés progressivement en fin de projet.

6 films courts ont été réalisés pour en comprendre les enjeux, apprendre à reconnaître le chêne pubscent, et savoir comment le favoriser sur le terrain.

Cette série de vidéos est mise en ligne dans une playlist dédiée de la chaîne YouTube du CNPF.

Des fiches pratiques viennent en complément, à imprimer et diffuser librement. Elles sont à télécharger sur cette page du projet.

À télécharger :

À consulter :


Les partenaires du projet CONQueTh

logo MAA

Le projet CONQueTh est financé par le fonds stratégique de la forêt et du bois du ministère de l'agriculture et de l'alimentation.

Cette action est lauréate de l'appel à projets national 2016-2017 "innovation et investissements pour l'amont forestier".

Elle fait l'objet d'une convention entre la DRAAF Pays de la Loire et le CRPF Bretagne-Pays de la Loire, porteur du projet.


logo CNPF

Le CRPF de Bretagne - Pays de la Loire est porteur du projet.

L'IDF et les CRPF des régions concernées sont associés : Bourgogne Franche-Comté, Ile de France Centre Val de Loire, Hauts de France, Normandie, et Nouvelle Aquitaine (pour sa partie Poitou-Charentes).


Les partenaires du projet :

Bourdaud Bois Cirad IGN Inra Irstéa ONF Vilmorin Vilmorin