Le réseau du développement forestier regroupe l'IDF, les CRPF, et les organismes de développement de la forêt privée : CETEF, GEDEF, GDF...

Derrière la variété des noms et des pratiques, 2 objectifs principaux :

  • la mise au point des techniques et des modèles de sylviculture, 
  • la vulgarisation de ces techniques et modèles, et la sensibilisation de nouveaux propriétaires.

Tous les ans à l'automne, l'IDF organise la journée nationale des groupes de développement forestier. Un compte-rendu de ces journée paraît ensuite dans la revue Forêt-entreprise.

Rejoignez un groupe de progrès près de chez vous : contactez votre CRPF !

Journées 2022 - Reconstitution des peuplements touchés par les crises sanitaires

Les Journées nationales des Groupes de progrès auront lieu dans l’Argonne (51) les 29 et 30 septembre 2022. Au programme, une matinée en salle et 3 demi-journées de terrain sur les sujets suivants :

  • La crise sanitaire en Grand Est.
  • Reconstitution post-scolyte et Chalarose.
  • Reconstitution après crise sanitaire d’ampleur : analyse des conditions naturelles et 
    stratégies de reconstitution.
  • Tests de nouvelles essences ou provenances pour anticiper le changement climatique.

Pour tout complément d’information, vous pouvez contacter l’animateur national, Pierre Beaudesson : 06 09 41 43 93 - pierre.beaudesson@cnpf.fr

Inscription avant le 9 septembre 2022 auprès de Mme Julie Jupin : 07 65 18 84 32 - julie.jupin@cnpf.fr

Journées 2021 - Changement climatique et carbone forestier

Les rencontres 2021 du réseau de développement de la forêt privée (ex. InterCetef) ont eu lieu les 7 et 8 octobre 2021 dans le Limousin. Au programme :

  • l’expérimentation forestière sur le changement climatique,
  • le Carbone forestier et le Label Bas-Carbone,
  • l’avenir des Groupes de progrès en France et quelle stratégie adopter.

Programme

Webinaire 2020 - Changement climatique

Les journées 2020 ont été reportées du fait de la situation sanitaire liée au Covid-19.

Un webinaire sur le changement climatique a été organisé le 6 novembre 2020, avec l'intervention d'Alexis Ducousso / Inrae et d'Eric Paillassa / CNPF. Retrouvez ici la vidéo et les 2 présentations de l'évènement.

Intégrer les changements climatiques dans la gestion forestière

Du projet Esperense vers un réseau d'évaluation de ressources génétiques forestières pour le futur

Journées 2019 - Equilibre forêt gibier

La recherche de l’équilibre sylvo-cynégétique s’apparente à la quête du Graal. Pourtant certains y arrivent. C’est le cas sur le massif de la Hardouinais, en Bretagne, où les populations de cerfs vivent en harmonie avec les nombreuses régénérations forestières.

Les journées nationales des Groupes de progrès, les 10 et 11 octobre 2019 en Bretagne, ont permis d’étudier les méthodes utilisées et d’analyser les résultats.

Avant que les déséquilibres deviennent catastrophiques, le sylviculteur doit identifier les indices de présence du gibier, quantifier leurs impacts et en faire part pour initier le dialogue avec les chasseurs. La forêt ne se gère pas sans le gibier.

Equilibre forêt gibier - Forêt-entreprise n°250

Compte-rendu illustré des InterCetef 2019

Programme des Journées 2019

Diaporama William Gaudry – ONCFS, Indicateurs de changement écologique (ICE)

Diaporama C. Launay, Gestion du chevreuil au Bois Landry

InterCetef 2018 - Les nouvelles technologies au service de la gestion forestière

Les 27 et 28 septembre 2018 à Bazas (Gironde).

L'innovation s'installe en forêt. Les nouvelles technologies font une entrée en force dans la gestion forestière. Tous les domaines sont concernés : de l'évaluation de la ressource à l'échelle du massif grâce aux technologies "lidar" aéroportées, aux diagnostics des peuplements grâce aux applications numériques de terrain, en passant par les nouveaux outils et portails de services en ligne pour aider à gérer sa forêt, à se former et à s'informer. Et que dire des simulateurs de réalité virtuelle pour prédire et voir l'évolution de sa forêt en fonction de ses décisions sylvicoles, ou encore aider à la formation métier de la nouvelle génération d'entrepreneurs.

Les sylviculteurs et leurs groupes de progrès (CETEF, GDF, GVF, GEDEF...) ont un rôle clé à jouer dans le test, la maîtrise et la promotion de toutes ces nouvelles technologies, en passe de s'imposer rapidement dans la boîte à outils du développement forestier.

Nouvelles technologies - Forêt-entreprise n°244

Programme des Intercetef 2018

InterCetef 2017 - Les sylvicultures des chênes

Le chêne est l’essence reine de nos forêts, tout particulièrement en région Centre – Val-de-Loire, où les bois sont réputés de grande qualité. En forêt privée, les peuplements sont caractérisés par un vieillissement et un volume sur pied importants, entraînant, en corollaire, un renouvellement insuffisant.

Dynamiser les sylvicultures, aussi bien en régulier, qu’en irrégulier, engager et réussir une régénération naturelle ou une plantation : comment faire ?, avec quels critères de décision ?, pour quelles valorisation des bois ?... dans un contexte qui s’améliore,  avec un cours en hausse depuis quelques années, principalement tiré par le marché très porteur de l’industrie de la tonnellerie.

Les sylvicultures des chênes - Forêt-entreprise n°237

Compte-rendu « illustré » des InterCetef 2017

Programme des InterCetef 2017

Diaporama Bertrand Servois, Unisylva, sur les enjeux économiques du chêne

Diaporama Didier Robert-Baby, expert forestier, compléments sur les enjeux économiques

Diaporama Olivier Picard et Eric Sevrin sur les enjeux de RDI et sylviculture

Diaporama Alexandre Morfin sur les enjeux climatiques

Fiches de terrain : régénération par parquets et plantation (Bois du Tonneau, GF de Chateauvert, Hugues de Champs), expérimentation de cloisonnements sylvicoles en régénération naturelle (Bois de Moledon, Bertrand Servois), essai de dépressage en régénération naturelle (GF de Chateauvert, Hugues de Champs).

Fiche Bois du Tonneau

Fiche Bois de Moledon

Mesures Bois de Moledon

Fiche essai GF de Chateauvert

Mesures GF de Chateauvert

Les InterCetef des années précédentes

La convergence des groupes de développement forestier

Schéma de convergence

Le CNPF et les Chambres d'agriculture animent, à eux deux, plus de 75 % des groupes de développement de la forêt privée. Ces groupes sont un support indispensable pour les expérimentations et démonstrations en forêt. Ils constituent un relais pour le transfert de connaissances, et pour les remontées des problématiques techniques du terrain.

Fort de ce constat, le CNPF et les Chambres d'agriculture, sur une demande initiale de ces groupes, ont l'ambition de mettre en cohérence leurs actions au travers d'un schéma de convergence global, qui traite des statuts, de l'organisation, des techniques, et de la communication.

« Ce schéma de convergence est le résultat de concertations et de réflexions portées par les groupes de développement forestier. 

Dans ce contexte, il faut inciter toutes nos associations à converger : dans tout regroupement, le groupe est meilleur que le meilleur du groupe »

Henri de Bronac, porte-parole national des Groupes de progrès de la forêt privée.

Schéma de convergence - version 10 août 2015

 

Catalogue 2015 des actions

L'InterCetef 2015 à Paris a été l'occasion de faire un point complet de la situation, et d'examiner les modalités de mise en œuvre de cette démarche importante pour l'avenir des associations.

L'appui du CNPF aux Cetef

Le schéma de convergence

Le catalogue des actions

La coordination régionale

Le conventionnement

Convention Cetef et CRPF Languedoc Roussillon

La représentation régionale

Le Cetef de Bourgogne

Concertation avec l'IDF

Forêt-entreprise et les Cetef

Quel site web pour le réseau ?