Actualités

90 résultats

Sécheresse : le point en forêt privée, 75% des forêts françaises

Le 12/09/2019

Cet été 2019 est caractérisé par une sécheresse prolongée et des températures élevées.

Présent sur le terrain, le CNPF constate les dégâts causés par cet été caniculaire, et se mobilise pour accompagner les propriétaires forestiers confrontés à une mortalité importante et inhabituelle des arbres en forêt.

Bois du Nord N° 58 est paru

Du 03/09/2019 au 05/09/2019

  • Edito par Henri de THEZY ;
  • Rendez-Vous Forêt Bois à Saint-Gobain les 20 et 21 septembre
  • Agenda des réunions et marché des bois ;
  • Dossier : le peuplier;
  • Interview : FIBOIS Hauts-de-France développe les utilisations du peuplier en construction ;
  • Témoignage : Xavier de MASSARY, populiculteur
  • Fiche technique : La télétransmission des PSG via la "Forêt Bouge".

Cliquez ici pour consulter ce numéro et les autres Bois du Nord

La gestion durable des forêts privées remise en cause

Le 03/09/2019

Les élus du Centre National de la Propriété Forestière tirent la sonnette d’alarme suite à la forte baisse envisagée de la Taxe Additionnelle à la Taxe sur le Foncier Non Bâti (TATFNB) qui finance pour partie le CNPF.

C’est  la mise en valeur des forêts privées qui risque d’être remise en cause alors même que celles-ci contribuent largement à l’activité économique du secteur forêt-bois, à la lutte contre les changements climatiques, à la biodiversité et au rôle d’accueil du public pour certaines.

Au moment où il est clair que les changements climatiques vont intensifier les menaces sur les forêts, les élus du CNPF demandent à l’État de réexaminer ce projet au vu des conséquences qu’il aurait sur 23% du territoire national. Ce n’est pas le moment de baisser la garde par rapport aux enjeux économiques et environnementaux relatifs aux forêts privées.

La force du CNPF, c’est un personnel qualifié installé au plus proche du terrain dans toute la France métropolitaine. Alors que la surface de la  forêt s’accroît en France, sans ces financements publics, le CNPF ne pourra aider les propriétaires forestiers et les forêts privées françaises à relever les défis de l’avenir et notamment l’adaptation des forêts aux changements climatiques et leur atténuation par le stockage de carbone.

Lire le communiqué de presse

Les prochains stages de l'IDF

Agenda - Le 02/09/2019

Il reste des places dans ces 3 stages organisés par l'Institut pour le développement forestier en octobre prochain :

- Les chiroptères et la gestion forestière

Méconnues, les chauves-souris jouent pourtant un rôle important dans les écosystèmes forestiers. Ces animaux très sensibles aux actes de gestion méritent une attention particulière dont les bénéfices seront réciproques. Ce stage traite de l’intégration de ces espèces dans la gestion forestière.

Du 1 au 4/10/2019 - Rambouillet (78) - Plus d'infos sur ce stage.

- Les enjeux de la santé des forêts - Nouveau !

Savoir identifer les problèmes sanitaires et connaître les grandes problématiques actuelles permet d’anticiper certains risques et de concourir à la santé de nos forêts.

Du 9 au 10/10/2019 - Orléans (45) - Plus d'infos sur ce stage

- Parcours de formation "Réussir ses plantations forestières" - Module 1 : Bien préparer une plantation

Un projet de reboisement est un travail long. Il faut l'établir sérieusement, sans brûler des étapes, et sans négliger certains détails. Ce projet aura des répercussions sur des décennies : les échecs de départ se répercutent sur l’état du reboisement futur. Au concepteur de les éviter !

Du 15 au 17/10/2019 - Nancy (54) - Plus d'infos sur ce stage

Retrouvez tous les stages 2019 dans le catalogue des formations de l'IDF

InterCetef 2019 - L'équilibre forêt - gibier

Agenda - Le 27/08/2019

Les prochaines rencontres du réseau de développement de la forêt privée auront lieu en Bretagne, les 10 et 11 octobre 2019, sur le thème de l'équilibre forêt - gibier.

La recherche de l’équilibre sylvo-cynégétique s’apparente à la quête du Graal. Pourtant certains y arrivent. C’est le cas sur le massif de la Hardouinais, en Bretagne, où les populations de cerfs vivent en harmonie avec les nombreuses régénérations forestières.

Les journées nationales des Groupes de progrès permettront d’étudier les méthodes utilisées et d’analyser les résultats.

Avant que les déséquilibres deviennent catastrophiques, le sylviculteur doit identifier les indices de présence du gibier, quantifier leurs impacts et en faire part pour initier le dialogue avec les chasseurs. La forêt ne se gère pas sans le gibier.

Programme et inscription sur la page du groupe de progrès de la forêt privée