Formations

2 résultats

    Stages IDF

    Diagnostiquer le dépérissement du sapin avec la méthode ARCHI - Nouveau !

    Les sécheresses récentes n’ont pas épargné les sapins pectinés : rougissements et mortalités sont régulièrement observés dans les Vosges, le Jura, le Massif central, les Alpes et les Pyrénées. Les sapinières de basse altitude et sols à faibles réserves en eau sont les plus touchées.

    Jusqu’alors, après le constat d’un dépérissement, seule l’observation des symptômes était mise en œuvre pour décider de l’avenir des sujets touchés. Les arbres présentant des signes d’affaiblissement étaient exploités dans l’urgence, sans réelle évaluation de leur capacité de réaction.

    La méthode Archi, développée par le CNPF depuis 2010, permet de diagnostiquer les anomalies du développement, mais surtout de repérer les signes de résilience. Chaque essence présente des spécificités botaniques dont il faut tenir compte grâce à la méthode Archi.

    Prochaines sessions
    Septembre 2021 - Du 22/09/2021 au 23/09/2021

    Stages IDF

    Diagnostiquer le dépérissement du chêne avec la méthode ARCHI - (complet en 2021)

    Les chênes subissent de nombreuses vagues de sécheresses entraînant des dépérissements. Les effets risquent de se faire sentir au printemps suivant.

    Jusqu’alors, après le constat d’un dépérissement, seule l’observation des symptômes était mise en œuvre pour décider de l’avenir des sujets touchés. Les arbres présentant des signes d’affaiblissement étaient exploités dans l’urgence, sans réelle évaluation de leur capacité de réaction.

    La méthode Archi, développée par le CNPF depuis 2010, permet de diagnostiquer les anomalies du développement, et surtout de repérer les signes de résilience. Chaque essence présente des spécificités botaniques, dont il faut tenir compte grâce à la méthode Archi.

    Aucune session programmée