Peuplier

La France est le 1er producteur européen de peupliers, le 2e au niveau mondial en surfaces plantées, après la Chine. Le peuplier est depuis toujours un élément constitutif des paysages de nos régions. 

Le peuplier est une essence à croissance rapide, qui se récolte en moins de 20 ans. Son bois est une matière première durable, source d'emplois non délocalisables, avec des débouchés très diversifiés : emballages légers, panneaux de contreplaqués, ameublement, menuiserie intérieure, charpentes, construction et Maison Bois...

Le CNPF propose ses conseils aux populiculteurs et mène un travail de R&D sur une production de bois rentable et de qualité et ses enjeux encironnementaux.

Populiculture et populiculteurs

La production de peuplier en France est réalisée par plus de 190 000 petits propriétaires forestiers privées, appartenant à toutes les classes socio professionnelles.

Ce nombre important de populiculteurs donne une surface moyenne 1,3 ha de peuplier par propriétaire.

La production de bois de peuplier permet à ces propriétaires d'avoir une source de revenus complémentaires, dans un délai forestier très raisonnable : tous les 15 à 20 ans. 

Le peuplier est une essence exigeante : il est indispensable de connaitre ses conditions de croissance optimales pour produire du bois de qualité.

À consulter :


Les propriétaires qui ont des peupliers ou qui veulent en planter peuvent se faire conseiller par les associations locales de populiculteurs : contactez votre CRPF (Centre régional de la propriété forestière).

Vous trouverez également sur le site des CRPF des principales régions populicoles des informations et conseils pour entretenir vos plantations de peuplier.

À consulter :


La R&D sur le peuplier au CNPF

L'Institut pour le Développement Forestier, le service de R&D du CNPF, anime un réseau d'expérimentations peuplier qui couvre l'ensemble des zones populicoles françaises.

Répartition géographique des peupleraies en France :

Répartition géographique des peupleraies en France

Ce réseau regroupe quelques 500 dispositifs d'essais visibles et répartis sur 52 départements et 12 régions. Une vingtaine d'organismes forestiers alimentent ce réseau chaque année :

  • IDF Expérimentations ;
  • CRPF Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne - Pays de la Loire, Bourgogne-Franche-Comté, Ile de France - Centre Val-de-Loire, Grand Est, Hauts de France, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Provence Alpes Côte d'Azur ;
  • associations Peuplier Nouvelle-Aquitaine, Peupliers du Centre - Val de Loire ;
  • CETEF du Berry, du Finistère, Garonnais, de l'Indre, du Morbihan, de la Sarthe, de l'Yonne, et GDF des Deux-Sèvres ;
  • Chambre d'Agriculture d'Ille et Vilaine, du Morbihan.

Le réseau possède une base de données avec plus de 900 essais répertoriés sur les 30 dernières années (dont 85% d'essais génétique).

Les essais sont utilisés à la fois pour le développement mais aussi pour la vulgarisation auprès des populiculteurs.

L'objectif principal est de déterminer avec précision les conditions d'utilisation des cultivars homologués ou en cours d'homologation, en Europe. Ces conditions d'utilisation concernent :

  • l'adaptation aux stations pour une croissance optimale,
  • les conditions de plantation,
  • les réactions aux entretiens du sol,
  • les conditions de réalisation des tailles et des élagages,
  • la qualité des tiges (forme, décroissance), et du bois (couleur, fente à l'abattage),
  • la rentabilité économique,
  • les enjeux environnementaux.

Ce travail permet de donner aux populiculteurs français un maximum d'information pour une production de bois rentable et de qualité, et respectant les enjeux environnementaux. 


Plus d'infos sur peupliersdefrance.org

Retrouvez plus d'infos sur le portail de la filière peuplier : l'actualité de la filière, la charte Merci le Peuplier, des ressources en matière de populiculture et de bonnes pratiques environnementales, les enjeux économiques...

Site mis à jour et animé par le Conseil national du peuplier, l'interprofession qui fédère toute la filière : pépiniéristes, populiculteurs, industriels.

L'Institut pour le Développement Forestier est membre du Conseil national du peuplier.

À consulter :