Coopération entre le CNPF et l'Inra - Irstea

Le 07/05/2019

Signature de l'accord CNPF INRA IRSTEA - Photo Christophe Maitre © Inra

Des nouvelles solutions techniques et économiques validées scientifiquement sont attendues par les sylviculteurs face aux défis climatiques et énergétiques.

Une convention vient d’être signée entre les organismes de recherche, Inra et Irstea, et de gestion des forêts privées, le CNPF, pour renforcer la coopération, expérimenter et innover plus efficacement.

En photo : les présidents de l’Inra, Philippe Mauguin, d’Irstea, Marc Michel, et du CNPF, Antoine d’Amécourt, signent une convention pour cadrer les domaines de coopération mutuelle, le 1er mars 2019 à Paris, au salon international de l’agriculture.

Les trois partenaires sont complémentaires dans les domaines de la recherche, de l’innovation et du transfert des résultats auprès des sylviculteurs, par le biais de l’Institut pour le développement forestier (Institut technique qualifié) - en lien avec son réseau des CRPF - au sein du CNPF.

En cohérence avec les priorités d’action du Plan Recherche et Innovation Forêt Bois 2025, cette coopération vise à :

  • accroître les performances du secteur en mobilisant davantage les sciences économiques humaines et sociales et en favorisant la transition numérique pour une sylviculture de précision et le pilotage intelligent des forêts ;
  • adapter et préparer les ressources forestières du futur en renforçant la résilience des forêts françaises face aux changements climatiques, en suivant le renouvellement dans un objectif d’équilibre sylvo-cynégétique, en assurant le suivi de la biodiversité forestière et en évaluant les liens entre biodiversité et services écosystémiques, comme le stockage du carbone.

Aujourd’hui, l’Inra, Irstea et le CNPF se concertent régulièrement pour partager et enrichir leurs réflexions prospectives communes, notamment

  • par une participation conjointe à leurs conseils scientifiques,
  • au Réseau mixte technologique AFORCE sur l’adaptation des forêts au changement climatique,
  • et à plusieurs projets de Recherche et d’Innovation.

L’accueil à l’Inra d’agents du CNPF facilite le transfert de connaissances et de technologies.

La nouvelle infrastructure de Recherche IN-SYLVA France coordonnera les expérimentations, la mise en commun de données, en s’assurant de la diffusion et de la vulgarisation des résultats.