Le CNPF initie avec Sylvamap l’ouverture de la télétransmission aux opérateurs privés

Le 28/05/2020

Logos Sylvamap et La forêt bouge

La télétransmission permet la digitalisation et la transmission des documents de gestion durable au CNPF pour leur agrément, via le site La Forêt bouge. Cet outil est maintenant utilisé par des opérateurs privés pour faciliter la gestion forestière de leurs clients.

Le premier à avoir interfacé sa solution de cartographie avec le logiciel du CNPF est la start-up nantaise Sylvamap. Elle a souhaité travailler avec le CNPF pour devenir compatible avec l’outil présent dans La Forêt bouge. C’est désormais chose faite !

Pour les clients de Sylvamap, seules les informations nécessaires à l’instruction sont télétransmises au CNPF. Quant aux données personnelles (techniques, économiques), elles restent évidemment sécurisées dans leur espace personnel. En pratique, les données insérées dans Sylvamap sont déjà prêtes et conformes pour l’instruction : les éléments contextuels, la correspondance parcelle forestière/parcelle cadastrale, les cartographies… 

L’envoi est réalisé par le biais de la plateforme La Forêt bouge et un accusé de réception est envoyé à Sylvamap et au CNPF pour garantir la bonne transmission.

Le numérique est devenu un outil utile et accessible permettant de gérer, suivre et vivre sa forêt et son document de gestion durable au plus près des besoins de chaque propriétaire. À l’avenir, d’autres opérateurs privés (coopératives forestières, gestionnaires, experts, CDC), volontaires, suivront l’exemple de Sylvamap de façon à permettre au plus grand nombre de transmettre facilement en ligne leur PSG.

Pour le CNPF, c’est donc le début d’une série de partenariats pour aider ces opérateurs de la filière à interfacer leurs outils avec cette solution de télétransmission gratuite offerte par La Forêt bouge.